AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ϟ PSEUDO : endorphine
ϟ MESSAGES : 47
ϟ INSCRIPTION : 17/11/2013
ϟ CELEBRITE : Lee Chae-rin (cl)

Feuille de personnage
Ta différence: souffrante d'épilepsie
Ton rêve:


MessageSujet: wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott] Mar 26 Nov - 19:13


wait, wait, ...
wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing.

Attendre. Attendre. On attend constamment. On attend toujours, à n’importe quel moment. Moi, j’attendais quelqu’un. J’étais assise sur mon fauteuil, lisant un magazine, et attendant impatiemment le petit Eliott qui avait raté sa teinture. Et je me demandais bien de quelle couleur il voulait se teindre. Mais, aucuns pas de soucis à se faire, j’avais plusieurs couleurs en réserve dans ma salle de bain. Je suis impatiente, et je n’aime pas attendre. J’ai donc pris mon téléphone portable, cherchai le nom de « Son Eliott » dans les contacts, et je lui envoyai un message : « Eliott ! Viens vite, j’ai des cookies au four ». Bien sûr, cette information est erronée. Moi, cuisiner des cookies ? Je ne suis pas une bonne cuisinière, loin de là. Je me suis dit que, pendant que je l’attendais, plutôt que de préparer des cookies qui ne seront, soit, pas assez cuits, soit, brûlés, je pouvais préparer la salle de bain. C’est donc ainsi que je me levai de mon fauteuil, allai dans le couloir et pris la porte sur ma droite.

Dans ma salle de bain, les murs sont chocolats, et les meubles blancs. Je sortis du meuble blanc deux serviettes marron que je disposai dessus. J’ouvris l’armoire où sont rangés shampooings, crèmes, et autres produits, et j’en sortis les différentes couleurs que j’avais. Une bonne dizaine au moins. Je branchai également mon sèche-cheveux, et pour faire bonne figure, j’astiquai ma salle de bain. Elle n’était pas réellement salle, il y avait juste quelques traces sur le miroir, et des cheveux blonds restant collés aux parois de la baignoire. Enlevés, je ne voyais rien de plus à faire ici.

Dans ma cuisine, je sortis deux verres rouges, et je disposai sur une assiette rouge quelques biscuits issus d’une boite entamée.  Je n’ai pas l’habitude de recevoir des gens chez moi. Je ne savais pas trop comment m’y prendre, mais, quelques biscuits ne sont pas de refus je suppose. J’ai … Du jus d’orange. Quel âge a Eliott ? Dans le cas où il ne serait pas majeur, c’est ce jus de fruit qui fera l’affaire. Puis, je vis mon chat, un petit siamois, qui courrait vers le salon. Je le suivis, le porta, et me rassis sur mon fauteuil en le caressant. « Il n’y a plus qu’à attendre sa venue. » Mais, quand viendrait-il ?
Attendre. Encore. Je me suis mise à réfléchir. J’entendis le balancement de la pendule située dans le couloir. Des secondes. Et une seconde passée encore. Et je revis mon père me disant « Chaque seconde qui passe te rapproche un peu plus de ta mort ». Je crois qu’il n’y a qu’une seule chose qu’on attend dans la vie, c’est sa mort.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ PSEUDO : Ooks
ϟ MESSAGES : 37
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2013
ϟ CELEBRITE : Lee Byung Hun (L.Joe)

Feuille de personnage
Ta différence: Troubles graves de la mémoire
Ton rêve:


MessageSujet: Re: wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott] Mar 26 Nov - 20:46

Eun Mi&Eliott ❥ Sauve-moi la tignasse, please...

Je regarde autour de moi. Je… ne sais pas ce que je fous dans ce bus. J’essaie de comprendre où je suis, ce que je fais là… J’ai comme toujours un vent de panique qui me prend. J’ai de nouveau oublié quelque chose. Quand tout cela finira ? Jamais. Mon hippocampe est trop abimé pour espérer une amélioration. J’ai l’impression que c’est la seule chose que je n’oublierai jamais. « Tu ne guériras pas, Eliott. » Je grimace. Mon carnet. Il me faut mon carnet. Je remarque un sac à mes côtés… je ne suis pas sûr mais ça doit être le mien. Je l’espère en tout cas… car si on m’accuse de vol tout à coup, je me vois mal expliquer à la police que je ne me souvenais plus si c’était mon sac ou non… Bingo ! Apparemment, c’est bien mon sac, vu le bordel qu’il y a, aucun doute. Je chope rapidement mon carnet et un gros post-it rouge en tombe. Je l’attrape avant qu’il ne vole plus loin et lit : « Regarde ton bras droit, bouffon ! » Toujours autant aimable avec moi-même. Euh… me prenez pas pour un shizo, s’il-vous-plaît… même si c’est dur…

Je lève la manche de mon pull pour y découvrir quelques phrases écrites à la va-vite. J’suis con, j’aurais autant pu l’écrire directement sur le post-it ou dans mon carnet… Je soupire à moi-même. « Rdv chez Eun Mi à 15h, pour récupérer ta connerie de teinture » et des détails comme l’arrêt auquel je dois sortir, son adresse, son numéro de téléphone en cas de besoin… D’ailleurs, en parlant de portable, je sursaute en l’entendant sonner. Un SMS. Je le lis sans plus attendre en voyant que cela venait d’Eun Mi… Oh flûte zut, saperlipopette ! , c’est vrai que je suis bientôt en retard… flûte zut, saperlipopette ! ! Je regarde rapidement à quelle station je suis… Ah… ça m’aurait étonné que j’aie un peu de chance… Je viens de rater mon arrêt.

Bon… j’attends en sautillant sur mon siège le prochain arrêt. Je sais que me mordre la lèvre à sang ne servira à rien mais je ne peux m’en empêcher… Je remets correctement mon bonnet sur mon crâne… pas question que quelqu’un voie mes cheveux verts… produit wc… Oui, je sais, je me suis raté, pas besoin de me le rappeler ! Le bus s’arrête enfin et je me dépêche d’en sortir. Je vais pas me laisser avoir deux fois. Bon, maintenant, il faut juste que je cours dans le sens inverse… Au moins, j’ai le sens de l’orientation. Je peux m’estimer heureux là-dessus. J’arrive quelques minutes plus tard devant l’immeuble, épuisé et essoufflé. Prions pour qu’il y ait un ascenseur. J’entre et…. YEAH ! Je vais presque devenir croyant si ça continue ! J’arrive enfin devant son appartement. Je jette un rapide coup d’œil à l’heure… flûte zut, saperlipopette ! , j’ai quand même dix minutes de retard… Je déteste ça mais ma mémoire m’a encore joué des tours… Je sonne et à peine la porte fut ouverte, je m’excuse : « Désolé, vraiment ! J’ai… eu un petit problème sur le chemin… » J’ose pas trop lui dire pour mes amnésies… pas encore. Elle le verra certainement d’elle-même à un moment…
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ PSEUDO : endorphine
ϟ MESSAGES : 47
ϟ INSCRIPTION : 17/11/2013
ϟ CELEBRITE : Lee Chae-rin (cl)

Feuille de personnage
Ta différence: souffrante d'épilepsie
Ton rêve:


MessageSujet: Re: wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott] Mer 27 Nov - 18:13


APPEARANCES
est-il vraiment ce que je vois?

Il est quinze heures, et Eliott devrait être là. Cependant, aucune trace du jeune homme, aucun téléphone et aucune sonnette qui sonne. Eliott, pourquoi est-il dans cette école ? Je ne pense pas qu’il est une ancienne star, je ne me rappelle pas avoir vu ou entendu parler de lui dans les journaux ou à la télévision. Une maladie ? Peut-être … Oui, peut-être qu’il est gravement malade ! Oh, je n’en sais rien du tout, tout cela me fait perdre la tête. Et s’il lui était arrivé malheur en chemin ? Peut-être qu’il s’est évanoui. Peut-être même qu’il est mort à l’heure qu’il est ! Non, non, il ne faut pas que je pense à des choses comme cela. Il doit être en route, il s’est peut-être perdu, il a peut-être oublié son téléphone chez lui. Tout se passera bien. Il n’y a aucune raison.

Assise dans mon fauteuil, avec Chaton sur les genoux, la sonnette retentie et Chaton s’effraya. J’accourue jusqu’à la porte, ouvrit, et vit un bonhomme aux cheveux verts devant moi.  C’est Eliott ! « Il faut vraiment que j’agisse » me suis-je dit dans ma tête, secrètement.  Il s’empressa de se justifier :

« Désolé, vraiment ! J’ai… eu un petit problème sur le chemin… »

En réalité, je lui aurais peut-être sauté dessus, en lui tirant les cheveux. J’avais envie de lui crier « JE ME SUIS FAITE TELLEMENT DE SOUCIS POUR TOI ET TU AS EU UN PETIT PROBLEME EN CHEMIN ? » mais je me retins, chose assez difficile, mais j’arrivai tout de même à articuler un « Au ... Aucun problème ! Entre, fait comme chez toi. » Je fus assez stressée à l’idée de recevoir un jeune homme à la maison. Dois-je lui présenter l’appartement ? Ma chambre ? Chaton ? Non. Je vais juste l’emmener dans la salle de bain.

Je me retournai vers lui, l’invita à enlever ses chaussures et à les déposer sur le tapis où se trouva ma paire d’escarpins noirs, et lui dit d’une manière très hypocrite : « Si tu veux bien me suivre ! … ». Dans la salle de bain, j’ouvris la fenêtre, l’invita à choisir la teinture de son choix. Je ne sus pas trop quoi lui dire. Je pense que nous pourrons mieux discuter après le rattrapage de ses cheveux, dans la cuisine, en buvant un jus de fruits et en mangeant quelques biscuits secs. Oh, mais, peut-être qu’il est allergique à ces biscuits ! Il ne faudrait absolument pas qu’il se force à en manger dans ce cas-là … Pourquoi je stresse autant ? D’habitude, je ne m’intéresse pas aux autres.  Pourquoi suis-je autant attentionnée envers lui ? Je le connais à peine. Nous nous sommes juste échangés nos numéros pour qu’il puisse venir à la maison. Si cela se trouve, il est dans cette école car il a tué quelqu’un ! Non, je suis vraiment folle. Je crois.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ PSEUDO : Ooks
ϟ MESSAGES : 37
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2013
ϟ CELEBRITE : Lee Byung Hun (L.Joe)

Feuille de personnage
Ta différence: Troubles graves de la mémoire
Ton rêve:


MessageSujet: Re: wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott] Dim 1 Déc - 20:42

Eun Mi&Eliott ❥ Sauve-moi la tignasse, please...

L’ambiance est… étrange. Je me sens un peu mal à l’aise d’entrer chez quelqu’un dont je ne connais que le nom et sa passion pour les teintures. J’ai l’impression que c’est juste le scénario d’un mauvais film d’horreur et que je viens de me faire piéger… Demain, vous me retrouverez en petit morceau aux quatre coins de la ville… avec les cheveux teints en multicolore. Je chasse vite ses idées de mon esprit. Je suis con parfois. J’enlève rapidement mes chaussures pour pouvoir la suivre.

En arrivant dans sa salle de bain, je vois toutes les teintures qu’elle possède. Je ne peux m’empêcher d’écarquiller ses yeux. Ah ouais… c’est pas une blague son titre de « Reine des teintures » ! J’imagine pas combien d’argent elle a mis là-dedans ! C’est super cher comme truc ! Je m’en suis bien rendu compte en tentant ma première teinture par moi-même… bon, on a vu le résultat avec mes cheveux verts… j’espère que ça rendra mieux cette fois-ci ! Sinon… je vois pas trop comment je pourrai me remontrer devant Kyle… J’aurais toujours l’option de me raser entièrement, non ? Euh… mauvaise idée… Oh ! En y pensant ! « Je… te rembourserai pour la couleur ! »

C’est vrai que je me sens un peu gêné d’exploiter ainsi sa gentillesse. C’est la moindre des choses que je puisse faire. Je regarde à nouveau tous les choix qu’elle a. J’y connais rien. Je sais pas trop ce qui m’irait ou pas. Je veux juste que ça plaise à Kyle. Oh m*rde, j’commence vraiment à penser comme une adolescente pré pubère. Je rougis un peu en y pensant. Si on m’avait dit un jour que je serais comme ça… « Je suis chiant mais j’avoue que je sais pas trop ce qui m’irait bien… » J’aurais dû demander son avis à Kyle.

J’enlève timidement mon bonnet – qui cachait le désastre jusqu’à là. Je passe une main rapide dans mes cheveux éviter qu’ils soient trop dans tous les sens mais je sais bien que c’est peine perdue. Je les connais trop bien… et être dans le bon sens ne fait pas partie de leurs priorités. Je ne désespère toujours pas qu’un jour ils deviennent matures et feront ce que je veux d’eux. « Euh… c’est pas trop chimique, hein ? J’ai pas trop envie de me retrouver chauve demain… » Quoi, vous n’avez jamais eu le cauchemar de perdre tout à coup vos cheveux ?! Eh bien moi oui et toc. Peut-être même que Eun Mi n’est pas si douée que ça et qu’elle met juste une perruque pour cacher sa tête chauve ? Oh, mec, faut vraiment que j’arrête de regarder trop de films, ça me réussit pas. Bon, okay, en fait, j’en regarde jamais… mais faut pas que je prenne le risque de commencer, ça risque d’aggraver mon cas, non ? J’ai trop d’imaginations pour mon propre bien des fois. D’après les médecins, c’est un contrecoup de mes amnésies. Mon imagination s’est développé pour « combler les manques » des souvenirs. J’aurais préféré me souvenir des vrais choses qui se passent.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott]

Revenir en haut Aller en bas

wait for our dreams, wait for our friends, wait for nothing. [Eliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ellowyne I wait Alone
» 2009 - Ellowyne Wilde - I wait Alone
» I'll be waiting [But I can't wait forever]
» La Fée Méliane (I Wait Alone)
» commande Wait-Condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: la ville :: les habitations :: Appartement de Cha Eun Mi-