AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

hey, that book is mine ! ♔ ah ra & mi ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ϟ PSEUDO : liz
ϟ MESSAGES : 44
ϟ INSCRIPTION : 16/11/2013
ϟ CELEBRITE : yura (girl's day)

Feuille de personnage
Ta différence: paraplégique
Ton rêve:


MessageSujet: hey, that book is mine ! ♔ ah ra & mi ran Dim 17 Nov - 18:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
lee ah ra & choi mi ran

hey, that book is mine !

Ah Ra avançait lentement, essayant d'éviter de percuter les autres jeunes qui se pressaient dans les couloirs. Le concept de cette école l'étonnait toujours autant. Un espace complètement ouvert, où les élèves pouvaient venir et repartir comme ils le souhaitaient et où les cours n'étaient pas obligatoires, cela semblait à première vue complètement irréel. Sans compter les personnes qui fréquentaient cette école. Aucun n'était à priori 'normal'. Qu'ils soient handicapés physiquement ou mentalement, qu'ils aient subi une expérience traumatisante ou qu'ils soient simplement un peu originaux, tous étaient rejetés par la société et pouvaient trouver refuge en ce lieu. La personne qui avait créé ce lieu avait eu une idée absolument merveilleuse.

Mise à part la jeune femme qui lui avait expliqué le principe de l'école, Ah Ra n'avait pas entamé de discussion avec d'autres étudiants. Pas encore. Mais pour l'instant, elle cherchait la bibliothèque. N'ayant pas pu aller à l'école pendant plusieurs mois après son accident, elle avait accumulé un énorme retard scolaire. Et le harcèlement qu'elle avait subi par la suite n'avait rien arrangé à cela. Hors de question qu'elle reste inculte pour le restant de sa vie : elle devait rattraper tout ce retard. Comme l'école ne possédait pas de salles de cours à proprement parler, les élèves étudiaient de leur propre initiative, dans les livres.

La jeune fille passa devant une salle dans laquelle un professeur montrait à un groupe d'adolescents comment façonner une poterie. Non, ce n'était pas la pièce qu'elle cherchait. Elle continua à avancer et, au fond du couloir, trouva une nouvelle porte avec un écriteau indiquant 'Bibliothèque'. Voilà ! Elle poussa la porte et après quelques contorsions, réussit à passer son fauteuil dans l'ouverture. Ce n'était pas facile de se débrouiller pas ses propres moyens dans un environnement qu'elle ne connaissait pas encore très bien, mais elle ne voulait pas demander d'aide. Elle était capable d'y arriver seule.

La bibliothèque était une pièce de taille moyenne, avec de nombreuses étagères et de grandes fenêtres qui laissaient passer la lumière. Toute l'école était très lumineuse, d'ailleurs. L'atmosphère sentait le vieux livre et seul le son d'une page que l'on tourne venait de temps à autre troubler le silence. Deux ou trois élèves étaient assis dans des fauteuils ou à des tables disposées au centre de la salle. Ah Ra se sentit soudain très bête. Elle n'avait même pas prévu ce qu'elle comptait faire une fois entrée dans la bibliothèque. Étudier, bien sûr, mais étudier quoi ? Pas les mathématiques ou les sciences, elle en était certaine. Ce domaine était réservé à Grey. La brune était plus douée pour les matières littéraires. Pourquoi pas réviser sa géographie, tiens ? Il devait bien y avoir un atlas quelque part.

Elle se dirigea vers la section des encyclopédies et entreprit de chercher le livre qui l'intéressait. Géographie de la Chine, Géographie de la Corée du sud... Ah ! Atlas géographique mondial. Seul problème : le bouquin était rangé tout en haut de l'étagère, endroit impossible d'accès pour Ah Ra, assise dans son fauteuil roulant. Elle se retourna vers les autres étudiants. Ils étaient tous plongés dans leurs lectures respectives et aucun ne semblait avoir remarqué le problème de la jeune fille. Très bien. Tant pis pour la géographie, elle n'avait qu'à trouver autre chose... Elle laissa son regard se balader sur les étagères situées plus bas avant que ses yeux ne s'arrêtent sur la couverture d'un livre intitulé Histoire coréenne contemporaine. Voilà qui ferait l'affaire. Elle étendit la main et attrapa le manuel.

eden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ PSEUDO : Lucie
ϟ MESSAGES : 212
ϟ INSCRIPTION : 11/11/2013
ϟ CELEBRITE : sulli f(x)

Feuille de personnage
Ta différence: mère d'une petite fille
Ton rêve:


MessageSujet: Re: hey, that book is mine ! ♔ ah ra & mi ran Dim 1 Déc - 13:28


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


hey, that book is mine !
Le cri de Yumi s'élevait dans la pièce. La télé était allumée. Et, Mi Ran, restait là, les yeux fixés sur la cuisinière qui mettait du temps à cuire son ramen. Pourquoi ? Parce qu'elle préférait chauffer le lait de sa petite fille de deux ans. C'était idiot, ça l'énervait. Il y a trois ans, elle n'aurait qu'à eu à claquer des doigts pour qu'on lui apporte une assiette d'homard. Mais sa mère l'avait prévenue de ne jamais commettre un pêché. Et elle l'a fait. Cet ado du lycée en qui elle avait confiance, qu'elle pensait son ami. Ils riaient ensemble, s'amusaient à lancer des stylos sur l'autre, se confiaient quand ils avaient des problèmes... Et il l'a violée. Elle est tombée enceinte. Les journalistes l'ont appris par je ne sais qui. Sa famille bourge l'a alors déshérité et l'a laissé accoucher seule dans ce minable trois pièces. Cho Mi Ran serra les dents. Le cri de Yumi s'élevait dans la pièce. La télé était allumée. Oui, le bruit était assourdissant, horrible, incessant. Mais dans ce vacarme, Cho Mi Ran se sentait seule. Comme si son bébé et ses objets pouvaient eux faire ce qu'ils veulent. Elle, non. Sa casserole siffla. Son ramen était près. Il avait mis trente minutes à cuire. Trente minute à attendre. C'était la vie de Cho Mi Ran ; attendre les autres. Les pleurs de Yumi devinrent pesant. La jeune mère murmura alors « je n'en peux plus. ». Elle ouvrit la porte, enfila vite ses chaussures, et laissa la pièce ainsi. Son enfant pleurer, la télévision parlante et la gazinière allumée. Et elle pria, ce qu'une mère n'aurait jamais dû prier, que son bébé meurt en son absence. Elle le haïssait. C'était la pire chose qu'elle puisse avoir.

Elle dévala les escaliers de quatre en quatre et passa devant la concierge qui s'inquiéta, mais Cho Mi Ran n'en avait que bien faire. Elle courut. Toujours. Encore. Ses poings de côtés se faisaient ressentir mais elle ne s'arrêtait pas. Elle ferma les yeux et s'imagina qu'elle était encore il y a trois ans : riche, admirée, reluquée dans la rue. Mais non. Les yeux ne sont pas des transformateurs, ne sont pas magiques. Elle les ouvre. Rien a changé. Rien a changé. Rien a changé.

Elle s'écroule, les larmes pleurantes. Mais pourtant, personne ne l'observe bizarrement. Elle se redresse et voit un bâtiment plutôt petit, aux murs blancs. Elle se relève et marche vers lui. Les gens lui sourient, comme si ils savaient tout sur elle et qu'il la connaissaient bien. Elle traverse la pelouse du jardin et entre dans le bâtiment. Elle longe alors le couloirs, les yeux brillants, et arrive à une salle nommée "Bibliothèque". Elle tourne la poignée de l'imposante porte puis pénètre dans la salle. Les armoires sont immenses, les livres sont entassés, mais on peut en voir au moins mille. Le son est calme. Yumi ne crie pas. La télévision n'existe plus. Les gens lisent ou étudient. Alors, s'accoudant à une table, Mi Ran inspire un grand coup. Quel est cet endroit ? Elle se dit que personne ne semble la voir, et elle ne semble pas déranger. Alors elle va se chercher un livre. Combien cela fait de temps qu'elle n'a pas étudié ? Entre sa fille, ses trois travaux à mi-temps et chercher de l'argent pour payer le loyer, cela faisait trois ans. Depuis le jour où le test de grossesse s'était avéré positif. Elle longea chaque armoire pour au final s'arrêter à l'Histoire Coréenne Contemporaine. Peut-être fallait-il commencer par réviser ce qu'elle connaissait déjà ? Elle se hissa sur la pointe des pieds et attrapa le manuel, mais son épaule vient se cogner contre une jeune fille. Le livre en main, Mi Ran se remis sur ses pieds et détailla la jeune fille. Elle était plutôt grande, de la même taille que la jeune mère, ses cheveux étaient longs, en dessous de la poitrine environ, acajou et ondulés. Elle la trouvait très belle et l'envia immédiatement. Elle fit la moue et fixa le livre. Suivant le regard de la belle fille, Mi Ran sursauta et dit : « heu, vous vouliez le lire ? parce que... heu... disons que... »

©️ charney



lis mon bébé  :
 

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Am I a star ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hey, that book is mine ! ♔ ah ra & mi ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» veritable mine d'or pour tout fan d'arcade!!! a voir
» Problème avec les Book:z
» [RESOLU] Mac book pro avec Aiport Extreme ... problème
» The Chateauneuf-du-Pape Wine Book
» Les champs et la mine du Donjon de la Bravoure sont menacés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: les salles :: bibliothèque-